Seule l’action permanente en amour, au service des autres créatures, déclenche ce processus énergétique, le maintient et le nourrit. Tout le processus créateur lui-même débuta comme acte d’amour de DIEU et ainsi s’épanouit la Création aussi longtemps que subsiste l’amour entre tous les êtres.

Le texte ci-dessous est extrait des « Appels pour la Vie »

reçu par André Fischer, le 19 décembre 1983

Aimer, c’est aller vers un autre pour l’aider, vers un homme, un animal, une plante, une matière, une œuvre !

Mais cette offrande vers un autre est une extension, un élargissement de soi-même allant à la rencontre d’un tiers qui provoque une décrispation interne, une accélération de la vibration intérieure et par là une élévation de la chaleur interne. Vous ressentez cette accélération dans l’émotion qui vous gagne dans un acte d’amour et vous ressentez le réchauffement dans le bonheur qui vous envahit.

Dans cette vibration accrue, dans ce dégagement libérateur d’un esprit humain, une force nouvelle et haute, la force de la Lumière, peut pénétrer en lui car ce n’est que dans le don en amour que s’éveille la faculté de recevoir et de progresser !

Et quel sera l’effet de la nouvelle force reçue ? Elle soutient l’élargissement de l’esprit provoqué par l’amour et elle consolide le nouvel espace intérieur ainsi gagné.

C’est ainsi que grandit le germe spirituel de l’homme pour s’épanouir en une forme plus haute, en une noble forme humaine, en une mûrissante personnalité spirituelle.

Tel est le développement que l’homme doit viser durant sa pérégrination cosmique et réaliser dans la pression croissante de la force acquise. Voilà qui lui permettra, lors de son retour dans sa patrie spirituelle, de résister à la toute-puissante pression de la force du Créateur dans le paradis et de subsister éternellement comme esprit auto-conscient.

Seule l’action permanente en amour, au service des autres créatures, déclenche ce processus énergétique, le maintient et le nourrit. Tout le processus créateur lui-même débuta comme acte d’amour de DIEU et ainsi s’épanouit la Création aussi longtemps que subsiste l’amour entre tous les êtres.

C’est dans ce sens que Jésus, Fils de Dieu, Amour divin incarné, porteur, annonceur et exemple vivant de cet Amour, put dire de lui-même : « Je suis la Vérité, le chemin et la vie ! »

Sans le retour à l’amour vécu, l’humanité terrestre s’effondrera et disparaîtra. Mais si elle se reprend pour servir et promouvoir dans la puissance et l’amour, alors elle se relèvera et s’épanouira dans la paix, la beauté et le bonheur !


Partager sur