tribu-afrique-pardon

Pas de sanctions dans la tribu Ndébélé

Chez les Ndébélés, tribu d’Afrique du sud, quand quelqu’un commet une erreur, qu’il est fautif, les autres membres de la communauté réagissent avec humanité.

Pendant deux jours, ils vont entourer le « coupable » et évoquer avec lui toutes les grandes et belles choses qu’il a faites dans le passé. Les uns évoquant la fois où il les a aidés aux champs, les autres qu’il leur a donné du lait, qu’il a aidé à régler un conflit, qu’il salue toujours les anciens… Les Ndébélés s’attachent à valoriser le fautif plutôt que de le sanctionner. Dans la tribu, la conviction que les humains sont bons par nature et que tous recherchent la sécurité, l’amour, la paix et le bonheur est une certitude. Dans cette recherche, l’erreur personnelle est possible, mais les membres de la communauté veillent à ce que chacun des autres ne s’égare pas. De cette façon ils lui permettent de se reconnecter à sa vraie nature et de réintégrer harmonieusement le groupe. Aucune sanction n’est nécessaire. La réinsertion sociale est immédiate.

Et si tout commençait par notre façon de nous dire bonjour ?

Pour se saluer, ils utilisent le mot « Sawubona » – je vous apprécie, je vous respecte, vous êtes important pour moi. La réponse est « Sikhona » – donc j’existe pour toi.

Partager sur